VIDEO. "On s'enflamme, mais il n'y a rien de plus !" disait Chérif Kouachi en 2008

F.STENNELER / FRANCE 2

Chérif Kouachi, qui a attaqué la rédaction de "Charlie Hebdo" le 7 janvier avec son frère, avait été condamné à dix-huit mois de prison ferme pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Ces images sont tournées en 2008. Chérif Kouachi, l'un des deux tueurs de l'attentat contre Charlie Hebdo, comparaît alors devant un tribunal parisien aux côtés de plusieurs présumés jihadistes.

Tous sont accusés d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, dans le cadre de ce qu'on appelait "la filière des Buttes-Chaumont", un réseau qui envoyait des apprentis jihadistes combattre l'armée américaine en Irak.

"C'est monté de toutes pièces !" 

Pendant son procès, Chérif Kouachi se présente comme un jeune influençable, embrigadé malgré lui. "Tout ça, c'est monté de toutes pièces ! On est des jeunes de cité, on s'enflamme, on parle comme ça, mais il n'y a rien de plus. On ne veut rien faire !" affirme Chérif Kouachi à la sortie de la séance, devant les caméras. Il est finalement condamné par la cour à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis. Ayant purgé sa peine en préventive, il est libéré à l'issue de son procès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne