VIDEO. Les attaques des cyberjihadistes sur la Toile se sont multipliées

Plus de 1 300 attaques sur Internet ont été revendiquées par des organisations islamistes radicales depuis les attentats. Aujourd'hui, la menace terroriste est bien réelle sur la Toile.

Sur les réseaux sociaux, des jihadistes diffusent des vidéos de propagande, comme Abou Omar depuis la Syrie, par exemple. "Abou Omar est […] la personne considérée comme le cerveau des dernières attaques en Belgique", rappelle le journaliste David Thomson, observateur averti de leurs pratiques. "Ce n'est pas seulement un jihad du clavier, c'est aussi une réalité militaire."

Dans cette cyberguerre, les hackers n'hésitent pas à s'attaquer aux grandes institutions comme, récemment, le centre de commandement américain au Moyen-Orient.

De nouvelles armes contre les attaques numériques

La France a annoncé qu'elle se dotera prochainement de nouvelles armes pour lutter contre les attaques numériques, de plus en plus nombreuses depuis les attentats. "Plus de 1 300 attaques ont été revendiquées par des équipes de hackers se revendiquant d'organisations islamistes ou saisissant l'opportunité de démontrer leurs capacités malfaisantes", a révélé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne