VIDEO. Le slogan "Je suis Charlie" a envahi la toile

FRANCE 2

En une semaine, le slogan "Je suis Charlie" a envahi la planète. Certains ont même voulu déposer la marque, en vain.

Depuis l'attentat à Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier, le slogan "Je suis Charlie" flotte un peu partout dans le monde. Cette phrase de soutien a vite donné lieu à des tentatives d'exploitation mercantiles. Certains ont même voulu déposer la marque, en vain.

Yves Lapierre qui dirige l'institut national de la propriété intellectuelle a reçu depuis le 7 janvier, 120 demandes de marque pour des armes, de l'alcool, de la joaillerie, du tabac... Pour toutes ces demandes, le refus est catégorique. "Il y a tellement de marques que l'on ne peut pas identifier une entreprise, une activité commerciale et un produit. C'est la non-distinctivité. Et par exemple, quand on parle d'armes à feu, on considère que c'est un trouble à l'ordre public".

Des exemplaires de Charlie Hebdo à 500 euros

Pourtant sur la toile fleurissent toutes sortes d'objets. Tee-shirts, tasses... Le site eBay a annoncé : "nous reverserons intégralement à Charlie Hebdo les éventuelles commissions perçues sur les ventes". Certains opportunistes tentent même de revendre le numéro de Charlie Hebdo paru mercredi 14 janvier, entre 49 et 500 euros. Le Bon Coin a quant à lui décidé de refuser de vendre tout objet lié au drame.
Le concepteur du slogan refuse par ailleurs de déposer la marque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne