VIDEO. "Je ne sais pas si elle est vivante ou morte" : le père d'Hayat Boumeddiene se dit sans nouvelles d'elle depuis deux ans

C'est la grande absente du procès des attentats de 2015 qui vient de s'ouvrir à Paris. Hayat Boumeddiene, la veuve d'Amedy Coulibaly devenue "égérie" de Daech, reste introuvable. Les journalistes de "Complément d'enquête" ont pu rencontrer son père, dans le quartier de Villiers-sur-Marne où la famille vit toujours.

Mercredi 2 septembre 2020, Hayat Boumeddiene était la grande absente du procès des attentats de janvier 2015 qui s'ouvrait à Paris. La veuve d'Amedy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages de l'Hyper Cacher, reste introuvable à ce jour. Les journalistes de "Complément d'enquête" se sont rendus à Villiers-sur-Marne, où sa famille vit toujours, dans le quartier des Hautes Noues. Ils ont pu rencontrer le père d'Hayat.

La famille Boumeddiene se tient à l'écart de la presse et n'accorde jamais d'interview. Les journalistes tentent tout de même leur chance à la sortie de la mosquée du quartier, où le père d'Hayat se rend tous les vendredis. Après les attentats de 2015, il dit avoir été assailli par les journalistes.

Ce jour-là, il accepte de leur parler. Il ne sait pas qu'il est filmé. Comment comprend-il la radicalisation de sa fille ? "Je vais vous dire une chose que je n'ai dite à personne, répond-il. Au départ, avant de partir, elle m'a dit : 'Papa, je vais partir avec mon mari pour faire des études en Malaisie.' C'est la seule chose qu'elle m'a dite. Je lui ai dit : 'Ma fille, si tu veux aller en Malaisie, vas-y ! Si c'est pour apprendre la religion et les sciences, va en paix'."

"J'étais sous le choc"

"Moi, je ne savais même pas, poursuit-il, jusqu'au moment où j'ai vu à la télé, un mois après environ, je ne me souviens plus de la date… Mon neveu m'a appelé et m'a dit : 'Allume la télé !' Je dormais. Il devait être 13 ou 14 heures, et il m'a dit : 'Allume la télé !' J'ai allumé la télé : TF1, France 2… toutes les chaînes diffusaient la même chose. J'étais sous le choc."

Le père de la terroriste présumée la plus recherchée de France affirme qu'il est sans nouvelles de sa fille depuis deux ans. "Je ne sais pas si elle est vivante ou si elle est morte. Est-ce qu'elle est en prison ? Je ne sais pas. (...) Peut-être qu'elle est en cavale, et ne sait pas comment nous contacter. Je me pose un tas de questions."

Extrait de "Hayat : la menace fantôme", un reportage de Rola Tarsissi et Julien Daguerre, à voir dans "Complément d'enquête" le 3 septembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne