VIDEO. Internet : le cyberjihadisme prend de l'ampleur

FRANCE 2

Depuis les attaques terroristes, les cyberjihadistes s'en prennent aux sites Internet. Et le phénomène est appelé à prendre de l'ampleur.

Le piratage des sites Internet est la nouvelle arme des jihadistes. Depuis les attentats, les piratages informatiques se multiplient. On peut lire ce genre de phrase : "je suis muslim et je ne suis pas Charlie". Les cyberjihadistes prennent la possession de sites web comme celui de la ville de Biarritz dimanche 11 janvier dont trois pages du site ont été attaquées. Lors de ces piratages, aucune donnée n'est volée, les pages sont rétablies en quelques heures. Plusieurs milliers de sites sont visés par ces attaques : institutions religieuses, collectivités, entreprises, établissements scolaires, sites web de lieux de mémoire...

Anonymous entre en guerre

Ce que l'on sait de ces cyberjihadistes ? Ils seraient mauritaniens ou tunisiens et se feraient appeler Fallaga Team ou Meca. Le phénomène est récent et prend de l'ampleur. "La filière cyberjihadiste se renforce de mois en mois et on voit que ce mouvement connaît aujourd'hui une mobilisation forte suite aux événements de la semaine dernière", analyse Gérôme Billous, expert en cybersécurité. En réponse, les Anonymous se mobilisent à leur tour. "Toutes entreprises et organisations en lien avec ces attaques terroristes doivent s'attendre à une réaction massive d'Anonymous. Nous vous traquerons, nous vous trouverons et nous ne lâcherons rien", prévient une vidéo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne