VIDEO. Les musulmans sont les "premières victimes du fanatisme", selon Hollande

FRANCE TELEVISIONS

Le président de la République a ouvert, à l'Institut du monde arabe, le premier forum international "Renouveaux du monde arabe", jeudi 15 janvier.

Les musulmans sont dans le monde les "premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l'intolérance", a déclaré, jeudi 15 janvier, le président François Hollande. Le chef de l'Etat a ouvert le forum "Renouveaux du monde arabe" à l'Institut du monde arabe, à Paris, une semaine après les attentats en France.

>>> "Charlie Hebdo" : nouvelle ruée vers les kiosques. Suivez le direct

"Nous devons refuser les amalgames"

"L'islamisme radical, a-t-il poursuivi, s'est nourri de toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps."

"Nous devons aussi rappeler (...) que l'islam est compatible avec la démocratie, que nous devons refuser les amalgames et les confusions. Et d'abord en France. Les Français de confession musulmane ont les mêmes droits, les mêmes devoirs, que tous les citoyens. Ils doivent être protégés. La laïcité y concourt car elle respecte toutes les religions", a développé le président de la République.

Vous êtes à nouveau en ligne