VIDEO. Attentats terroristes : une possible piste belge

FRANCE 2

Selon la presse belge, certaines armes utilisées lors des attentats de la semaine dernière auraient été achetées à Bruxelles. Explications de France 2.

À en croire la presse belge, certaines armes utilisées par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly viendraient de Belgique, Bruxelles précisément. À Charleroi, un homme est en garde à vue depuis 48 heures dans les locaux de la police fédérale. Le trafiquant se serait rendu aux autorités lorsqu'il s'est rendu compte que Coulibaly, avec qui il était en contact, était le preneur d'otages de la porte de Vincennes. Coulibaly l'aurait escroqué lors de la vente d'une voiture destinée à Hayat Boumeddiene.

Des informations non confirmées

Mais selon les journaux, ce sont des armes que Coulibaly s'est procuré en Belgique, dont des pistolets tokarev. Les kalachnikovs et le lance-roquette des frères Kouachi seraient issus de la même filière belge. En 2010 déjà, le réseau Koucahi avait tenté d'acheter des armes en Syrie pour l'évasion de l'islamiste Smaïn Aït Ali Belkacem, l'un des responsables des attentats de 1995. Pour l'heure les autorités belges n'ont pas commenté ces informations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne