VIDEO. Attentats à Paris : douze personnes en garde à vue en région parisienne

FRANCE 2

L'enquête sur les attentats perpétrés à Paris a conduit la police à interpeller douze personnes en région parisienne, toutes suspectées d'avoir aidé Amedy Coulibaly.

Douze personnes ont été interpellées dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 janvier, en région parisienne, et placées en garde à vue dans l'enquête sur les attentats de la semaine dernière à ParisCes huit hommes et ces quatre femmes vont être interrogés sur le "possible soutien logistique" qu'ils sont susceptibles d'avoir apporté à Amedy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages sanglante du supermarché casher le 9 janvier.

Il s'agit de personnes "connues des services de police pour des faits de droit commun", a précisé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d'une brève allocution place Beauvau.

Un ami braqueur parmi les interpellés

Cette opération de police s'est déroulée dans la nuit à Montrouge et Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), Grigny et Fleury-Mérogis (Essonne) ainsi qu'à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Parmi les gardés à vue figure un ami d'Amedy Coulibaly, connu pour des faits de braquage et interpellé à Grigny, selon une source policière.

Selon une autre source policière, les enquêteurs ont effectué ces derniers jours de nombreuses filatures de plusieurs personnes repérées à partir d'éléments ADN et d'écoutes téléphoniques réalisées dans l'entourage présumé des frères Kouachi,  les tueurs de Charlie Hebdo, et surtout d'Amedy Coulibaly.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne