Procès Charlie Hebdo : retour sur l’attaque peu médiatisée d’un joggeur

FRANCE 3

Au procès de "Charlie Hebdo", la journée du jeudi 17 septembre a été marquée par le témoignage d’une victime dont on parle peu. Le journaliste Eric Pelletier était en direct du palais de justice pour évoquer ce joggeur ayant reçu plus de cinq balles lors des attaques terroristes

"La Cour va tenter de percer l’un des principaux mystères de cette affaire : les raisons pour lesquelles un jeune homme de 32 ans a été pris pour cible", explique Eric Pelletier, en direct du palais de justice à Paris jeudi 17 septembre, où il suit une nouvelle journée des attentats du janvier 2015. Le 7 janvier 2015 en effet, vers 20h30, un jeune homme prénommé Romain faisait son footing, et a été touché par cinq balles. Le lien avec les terroristes a rapidement été fait : l’attaque a été commise par un pistolet soviétique, qui a ensuite été retrouvé à l’Hypercasher entre les mains d’Amedy Coulibaly.

La même arme que celle utilisée lors du meurtre de la policière Clarissa Jean-Philippe

L’arme utilisée contre le jeune joggeur serait vraisemblablement la même que celle tournée contre la policière Clarissa Jean-Philippe à Montrouge. Les policiers évoquent alors la possibilité d’un essai d’armes sur le jeune Romain. Pourtant, le jeune homme affirme que son agresseur n’avait pas la peau noire. Tout l’enjeu de son témoignage réside donc dans l’identité de son agresseur ce soir-là.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne