Attentats de janvier 2015 : le jihadiste Peter Cherif, arrêté à Djibouti, placé en garde à vue à son arrivée en France

Peter Cherif, alias Abou Hamza, a été arrêté à Djibouti le 16 décembre 2018.
Peter Cherif, alias Abou Hamza, a été arrêté à Djibouti le 16 décembre 2018. (DR / FRANCE 3)

Ce proche des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre le journal "Charlie Hebdo" en janvier 2015, a été arrêté à Djibouti le 16 décembre. 

Le jihadiste français Peter Cherif, arrêté à Djibouti le 16 décembre, a été placé en garde à vue à son arrivée en France, dimanche 23 décembre, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Il a été interpellé à sa descente d'avion à Roissy et placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris en mai 2017 du chef d'"association de malfaiteurs terroriste criminelle", selon le parquet de Paris à franceinfo.

Ce proche des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo en janvier 2015, "avait fui la justice française, il devra devant elle répondre de ses actes", a tweeté le ministre, saluant "l'efficacité" de ses services et des "échanges internationaux".

Arrêté une première fois à Falloujah, en Irak, fin 2004 alors qu'il combattait dans les rangs d'Al-Qaïda en Irak, Peter Cherif, condamné à quinze ans de prison à Bagdad, s'était ensuite évadé d'une prison irakienne en mars 2007 avant de rejoindre la Syrie. Extradé par la suite en France, il y fut incarcéré pendant dix-huit mois. Il avait disparu en mars 2011, au dernier jour de son procès à Paris, et pris la fuite vers le Yémen.

Vous êtes à nouveau en ligne