DIRECT. "Charlie Hebdo" : les proches de Tignous, Wolinski, Elsa Cayat leur rendent hommage

Les obsèques du policier Franck Brinsolaro, le 15 janvier 2015, à Bernay (Eure).
Les obsèques du policier Franck Brinsolaro, le 15 janvier 2015, à Bernay (Eure). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Plusieurs victimes de l'attentat de Charlie Hebdo sont inhumées aujourd'hui.

Au lendemain de la sortie du nouveau numéro de Charlie Hebdo, de nouvelles files d'attente se sont formées devant les kiosques, jeudi 15 janvier, tandis que les talibans afghans ont déploré la publication de nouvelles caricatures de Mahomet. Les funérailles des victimes des attaques se poursuivent. Suivez cette journée en direct sur francetv info.

 Nouvelle ruée dans les kiosques. Comme mercredi, un million d'exemplaires de Charlie Hebdo sont mis en vente, jeudi. De nouvelles files d'attente ont été observées, à l'aube, devant de nombreux points de vente, dont certains ont vite été en pénurie.

Les talibans contre Charlie. Les talibans afghans ont condamné la publication "répugnante et inhumaine" de nouvelles caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo, qui "provoquent les sensibilités de près d'un milliard et demi de musulmans"

Les obsèques se poursuivent. Wolinski, père du célèbre "roi des cons", et son camarade Tignous, deux des dessinateurs emblématiques de Charlie Hebdo, doivent être inhumés au cimetière parisien du Père-Lachaise. La psychiatre Elsa Cayat doit, elle, être enterrée au cimetière du Montparnasse. Autres obsèques : celles du policier Franck Brinsolaro, à Bernay (Eure), et de l'économiste Bernard Maris.

Vous êtes à nouveau en ligne