"Charlie Hebdo" va tirer à 5 millions d'exemplaires, un record pour la presse française

Dans ce kiosque, il n\'y a plus d\'exemplaires de \"Charlie Hebdo\" à vendre, le 14 janvier 2015, à Bordeaux (Gironde).
Dans ce kiosque, il n'y a plus d'exemplaires de "Charlie Hebdo" à vendre, le 14 janvier 2015, à Bordeaux (Gironde). (JEAN PIERRE MULLER / AFP)

Alors que les kiosques à journaux ont été dévalisés mercredi matin, l'hebdomadaire va être réimprimé. Et il va battre un record détenu par "France Soir" en 1970.

A peine sorti, déjà introuvable. Le nouveau numéro de Charlie Hebdo, premier depuis l'attentat qui a décimé la rédaction, publié mercredi 14 janvier, sera finalement tiré à plusieurs millions d'exemplaires pour faire face à la demande, annonce le distributeur les Messageries lyonnaises de presse (MLP). Après le chiffre de 1 million évoqué, ce sont 3 millions puis, finalement, 5 millions qui seront tirés.

"Ça ne s'est jamais vu. Le 11 novembre 1918, Le Petit Parisien a été tiré à 2 millions d'exemplaires. Le jour de la mort de De Gaulle, France-Soir a tiré plus de 2,2 millions d'exemplaires. Au moment des grands événements, les grands quotidiens ont été tirés à 1 million ou à 1,5 million" d'exemplaires, raconte l'historien de la presse Patrick Eveno à l'AFP.

"Trois millions de journaux vendus, 15 millions de lecteurs"

L'historien ajoute que le nombre de lecteurs sera bien supérieur au nombre de journaux vendus : "S'il y a effectivement 3 millions d'exemplaires vendus, ça veut dire que quinze millions de Français auront lu Charlie Hebdo." L'historien réagissait avant l'annonce d'un tirage encore plus important que prévu. "L'éditeur a décidé [mercredi] matin de porter le tirage à 5 millions" d'exemplaires, soit 2 millions de plus que prévu, a déclaré Véronique Faujour, présidente des MLP.

Quelque 700 000 exemplaires de Charlie Hebdo ont été livrés mercredi matin et au total, un million d'exemplaires devraient être acheminés vers les points presse dans la journée. Les numéros supplémentaires seront distribués à raison d'environ 500 000 exemplaires par jour, ce qui permettra à tous les kiosques qui le demandent d'être réapprovisionnés dans les jours prochains, a-t-elle souligné, alors que le numéro était déjà épuisé dans de nombreux points de vente partout en France dès 8h30 mercredi matin.

Vous êtes à nouveau en ligne