Attentats à Paris : 4 personnes en garde à vue

France 3

Deux mois après les attentats à Paris, les enquêteurs poursuivent leur travail. Quatre personnes sont en garde à vue ce lundi 9 mars. 

L'enquête progresse deux mois après les attentats à Paris. Quatre personnes de l'entourage d'Amedy Coulibaly sont en garde à vue ce lundi 9 mars, dont une gendarme.
C'est "une jeune femme, adjudante en gendarmerie, qui était en poste au fort de Rosny-sous-Bois, le centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie nationale. Dans le privé, cette jeune femme, convertie à l'islam, entretenait une relation amoureuse avec un certain Amar, un proche ami d'Amedy Coulibaly" explique Stéphanie Desjars, en direct du quai des Orfèvres, à Paris, pour France 3.

Il a rencontré Coulibaly en prison

"La jeune femme nie avoir eu connaissance du projet d'attentat, mais les enquêteurs la soupçonne d'avoir transmis des informations en toute illégalité à son compagnon", continue la journaliste. Ce compagnon, actuellement en garde à vue, est un délinquant connu pour des trafics d'armes et de stupéfiants. Il avait fait la connaissance d'Amedy Coulibaly en prison. Son téléphone portable a trahi des rencontres entre les deux hommes juste avant les attentats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne