Attentats à Paris : quatre personnes en garde à vue

FRANCE 2

Deux mois après les attentats à Paris, l'enquête se poursuit. Quatre personnes de l'entourage d'Amedy Coulibaly sont en garde à vue ce lundi 9 mars.

L'enquête progresse deux mois après les attentats à Paris. Ce lundi 9 mars, quatre personnes ont été placées en garde à vue. Parmi elles, un couple dont la femme, convertie à l'islam, était adjudante de gendarmerie.
"Elle a été démise de ses fonctions en février car elle est suspectée d'avoir fouillé dans les fichiers de la gendarmerie pour trouver des informations sur son compagnon, qui est un proche d'Amedy Coulibaly", explique Hugo Clément, en direct du quai des Orfèvres pour France 2.

Son téléphone repéré près du supermarché casher

Son compagnon est soupçonné d'avoir aidé Amedy Coulibaly à perpétrer les attentats, "notamment parce que son téléphone portable a été repéré aux alentours du supermarché casher quelques jours avant les attaques", continue le journaliste.
Deux autres hommes sont également en garde à vue, ils sont des proches d'Amedy Coulibaly. Ces gardes à vue interviennent après la mise en examen de quatre autres complices présumés d'Amedy Coulibaly, arrêtés fin janvier et soupçonnés de l'avoir aidé à se procurer des armes et un véhicule.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne