Marseille : deux jeunes femmes tuées dans une attaque au couteau

FRANCE 3

Des jeunes femmes ont perdu la vie dimanche 1er octobre, à la suite d'une attaque au couteau menée par un individu sur le parvis de la gare de Marseille Saint-Charles. L'homme a ensuite été abattu.

Des files de camions, des patrouilles de policiers et de militaires renforcées. La gare Saint-Charles est placée sous haute sécurité le 2 octobre au matin, au lendemain de l'attaque qui a frappé Marseille (Bouches-du-Rhône) en plein cœur. Sur le parvis de la gare, plus aucune trace du drame, seulement quelques fleurs déposées en mémoire des victimes. Le trafic ferrorivaire a repris, mais pour les voyageurs, impossible d'oublier.

Des cibles choisies au hasard ?

13h45 hier, un homme tue au couteau deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années en criant "Allah Akbar". L'agresseur menace ensuite des militaires de l'opération Sentinelle ; il est immédiatement abattu. Le groupe État islamique a revendiqué l'attaque hier soir dans un communiqué. Les enquêteurs étudient désormais les images de vidéosurveillance pour comprendre les motivations de l'assaillant. A-t-il choisi ses victimes au hasard ou les connaissait-il ? Les victimes sont deux cousines, Morane et Laura. L'une faisait des études de médecine à Marseille. L'autre, originaire de Rillieux-la-Pape, près de Lyon (Rhône), était venue lui rendre visite. Les drapeaux de Rillieux-la-Pape ont été mis en berne et une minute de silence sera observée demain en mémoire des deux jeunes filles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne