Attaque au couteau à la gare de Marseille

Attaque au couteau à Marseille : les enquêteurs planchent sur le profil de l'assaillant

Une caméra de surveillance à Radio France dans le hall. 

Histoires d'info. Des vidéos contre le terrorisme

Des policiers bloquent l\'accès au parvis de la gare Saint-Charles, le dimanche 1er octobre 2017 à Marseille, après une attaque au couteau.

Attaque au couteau à Marseille : le déroulé de l'agression

Attaque à Marseille : le profil de l'assaillant

Nicolas Dupont-Aignan, leader du parti Debout la France.

Les 4 Vérités - Dupont-Aignan : Lever l'état d'urgence est "une pure folie"

Les policiers interviennent pour sécuriser la zone après l\'attaque au couteau sur le parvis de la gare saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), dimanche 1er octobre.

Attaque à Marseille : un terroriste arrêté pour vol la semaine dernière

Un homme a été abattu à Marseille, le 1er octobre 2017, après avoir tué deux femmes avec un couteau, près de la gare Saint-Charles.

L'attaque meurtrière au couteau à Marseille revendiquée par Daech

Un militaire de l\'opération Sentinelle à Marseille (Bouches-du-Rhône), après l\'attaque au couteau à la gare Saint-Charles, le 1er octobre 2017.

Attaque à Marseille : "Il faut que les débats stériles sur l'opération Sentinelle cessent", pour le général Henri Poncet

Le maire Front national de Fréjud (Var), David Rachline

"Le ministre de l'Intérieur n'est pas à la hauteur de ses responsabilités", affirme David Rachline, maire FN de Fréjus

Un homme a été abattu à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017, après avoir tué deux passants dans une attaque au couteau, perpétrée près de la gare Saint-Charles.

Marseille : ce qu'il faut retenir de l'attaque qui a fait deux morts à la gare Saint-Charles, revendiquée par l'Etat islamique

Christian Estrosi, maire de Nice (Alpes-Maritimes) et président délégué de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le 29 mai 2017.

Attaque à Marseille : "Il est possible de prévenir ce genre d’attaques", selon Christian Estrosi

Un homme a été abattu à Marseille, le 1er octobre 2017, après avoir tué deux femmes avec un couteau, près de la gare Saint-Charles.

DIRECT. Le groupe Etat islamique revendique l'attaque au couteau à la gare de Marseille

Un homme a été abattu à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017, après avoir tué deux passants dans une attaque au couteau, perpétrée près de la gare Saint-Charles.

Attaque de Marseille : qui sont les victimes de l'attaque au couteau ?

La police technique et scientifique devant la gare Saint-Charles à Marseille, après l\'attaque au couteau qui a fait deux morts le 1er octobre 2017.

Attaque au couteau à Marseille : l'assaillant avait sept pseudonymes différents

Un homme a été abattu à Marseille, le 1er octobre 2017, après avoir tué deux passants dans une attaque au couteau, perpétrée dans la gare Saint-Charles.

Attaque de Marseille : mouvements de panique en gare Saint-Charles

Le ministre de l\'Intérieur Gérard Collomb, lors d\'une conférence de presse, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017.

VIDEO. Attaque à Marseille : "Les militaires ont réagi avec beaucoup de sang froid", salue Gérard Collomb

Un homme a été abattu à Marseille, le 1er octobre 2017, après avoir tué deux femmes avec un couteau, près de la gare Saint-Charles.

VIDEO. "L'assaillant était dans un coin, il était bizarre" : des témoins de l'attaque à Marseille racontent ce qu'ils ont vu

La gare Saint-Charles à Marseille, le 1er octobre 2017.

Attaque à Marseille : "On ne doit pas hésiter à dire que l’on est en guerre sur notre territoire national"

La police technique et scientifique devant la gare Saint-Charles à Marseille, après l\'attaque au couteau qui a fait deux morts le 1er octobre 2017.

Attaque au couteau à Marseille : ce que l'on sait de l'assaillant

La gare Saint-Charles de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017.

Attaque au couteau à Marseille : le ministre de l'Intérieur se rend sur place

La gare Saint-Charles à Marseille.

Attaque au couteau à Marseille : "A dix mètres près, ça aurait pu être moi", raconte un témoin

123

Vous êtes à nouveau en ligne