Soupçons de viol à Aulnay-Sous-Bois : les policiers face à un juge

FRANCE 2

Une information judiciaire pour violences en réunion a été ouverte à l'encontre de quatre policiers à Aulnay-Sous-Bois. Les fonctionnaires ont été présentés à un juge d'instruction ce dimanche 5 février.

Sur des images d'amateurs tournées jeudi dernier, le 2 février, vers 17 heures, par des témoins, on distingue quatre policiers à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui appréhendent de manière musclée le jeune Théo, 22 ans. On le voit assis par terre, en bleu, quelques instants plus tard. Interpellé, Théo est ensuite amené à l'hôpital où les médecins constatent une importante lésion anale.

Un geste intentionnel pour Théo 

Cette arrestation vaut aujourd'hui aux quatre policiers d'avoir été entendus par un juge pour violences volontaires avec arme. En revanche, le parquet n'a pas retenu les faits de viol en réunion. S'il y a bel et bien pénétration avec une matraque, elle serait purement accidentelle selon les policiers. "Aucune vidéo ne montre que les policiers violent l'individu délibérément", tente de justifier Grégory Goupil du syndicat 'Alliance' de la police nationale 93. Des faits contestés par Théo qui juge qu'il a été victime d'un geste intentionnel. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne