Seine-Saint-Denis : une confrontation en cours entre Théo et trois policiers, dont celui mis en examen pour viol

Le palais de justice de Bobigny (Seine-Saint-Denis) où a lieu la confrontation entre Théo et trois policiers.
Le palais de justice de Bobigny (Seine-Saint-Denis) où a lieu la confrontation entre Théo et trois policiers. (MAXPPP)

Une confrontation est en cours à Bobigny (Seine-Saint-Denis) entre le jeune Théo, grièvement blessé il y a un an lors de son arrestation, et trois policiers, a appris franceinfo.

Une confrontation est en cours au palais de justice de Bobigny (Seine-Saint-Denis) entre Théo, grièvement blessé lors de son interpellation en février 2017 à Aulnay-sous-Bois, et trois policiers, dont celui mis en examen pour viol, a appris franceinfo de source judiciaire mercredi 21 février.

Selon une expertise médicale, dont France Inter a révélé les conclusions vendredi dernier, la matraque télescopique utilisée par le policier d'Aulnay-sous-Bois lors de l'arrestation de Théo n'a jamais pénétré l'anus du jeune homme. Même s'il a été gravement blessé, ces résultats d'expertise devraient entraîner un changement de qualification dans ce dossier où un policier est mis en examen pour viol.

D'après l'expertise médicale, le coup a été porté juste à côté, déchirant tout de même le sphincter du jeune homme sur près de 10 centimètres.

Une deuxième expertise médicale, que France Inter a également pu consulter, conclut également que le coup de matraque porté par le policier n’était "pas contraire aux règles de l’art", ce qui pourrait également conduire à une requalification des faits.

Vous êtes à nouveau en ligne