Justice : un nouveau policier accusé de viol lors d'une arrestation

France 3

En Seine-Saint-Denis, un policier municipal était jugé ce lundi 20 février pour violence lors d'une interpellation en 2015. Il s'agirait d'un viol, les juges demandent un renvoi devant la Cour d'assises.

Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) s'est déclaré incompétent. Pour les juges, les violences subies par la victime, Alexandre, peuvent être requalifiées en viol : un crime passible d'une Cour d'assises. Pour le jeune homme, ce lundi, c'est un succès inespéré contre son agresseur. "Je suis très satisfait de la décision du juge. Et on verra par la suite", a déclaré le jeune homme.

Une interpellation qui tourne mal en 2015

Une victoire pour Alexandre qui, depuis toujours, réclame une peine exemplaire à l'encontre du policier municipal qu'il accuse de viol. "Qu'il soit puni, le geste qu'il a fait doit être puni", déclare la victime. L'agression remonte à un soir d'octobre 2015, à Drancy, une autre ville du département. Alexandre est interpellé en état d'ébriété par des policiers municipaux. L'un d'eux le blesse à l'anus avec sa matraque en le forçant à monter dans la voiture de police. Une décision qui intervient en pleine affaire Théo. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne