DIRECT. Affaire Théo : 26 personnes interpellées en région parisienne lors de rassemblements de lycéens

Des lycéens manifestent près du lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement à Paris, en soutien à Théo, jeudi 23 février.
Des lycéens manifestent près du lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement à Paris, en soutien à Théo, jeudi 23 février. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Ces rassemblements ont lieu pour protester contre les violences policières présumées, après la violente interpellation de Théo, début février à Aulnay-sous-Bois, qui accuse un policier de l'avoir violé avec une matraque. 

Des heurts ont éclaté, jeudi 23 février, lors d'une manifestation de lycéens non autorisée, place de la Nation à Paris. 26 personnes ont été interpellées à Paris et en petite couronne, dont 21 dans la capitale et au moins seize établissements sont bloqués. Ces rassemblements ont lieu pour protester contre les violences policières présumées après la violente interpellation de Théo, qui accuse un policier de l'avoir violé avec une matraque lors d'une violente interpellation, début février, à Aulnay-sous-Bois. Cette affaire a ravivé des tensions en banlieue entre la police et une partie des habitants.

Une manifestation non autorisée. Un rassemblement, non autorisé, s'est déroulé en fin de matinée place de la Nation, à Paris. "Toute incitation ou participation à un attroupement non déclaré engage votre responsabilité morale et juridique", avertit la préfecture de police de Paris sur Twitter.

Des heurts avec la police. Environ un millier de manifestants place de la Nation ont participé à ce rassemblement, selon le journaliste de franceinfo sur place. Il a tourné à l'affrontement. Sur l'avenue Philippe-Auguste, un groupe habillé de noir, cagoulé, a provoqué la police. Les forces de l'ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Feux de poubelles et échauffourées. La police est intervenue au lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris. Des grenades lacrymogènes ont répondu à des jets de projectiles. Et plusieurs poubelles ont été incendiées devant cet établissement, entraînant l'intervention des pompiers.

Plusieurs interpellations. Neuf lycéens ont été placés en garde à vue, mercredi, après des incidents survenus lors d'un rassemblement contre les violences policières devant un lycée de Clichy (Hauts-de-Seine), selon une source policière. A Rouen, une manifestation pour le même motif a donné lieu à des échauffourées et a conduit à 18 interpellations.

17h33 : Une manifestation non autorisée s'est déroulée à Paris, derrière la banderole "Vengeance pour Théo", ce matin. Voici les images des heurts entre les manifestants et les policiers.




(FRANCE TELEVISIONS)

14h35 : Au total, onze personnes ont été interpellées en marge de la manifestation de soutien à Théo, place de la Nation à Paris, indique la préfecture de police à franceinfo.

14h29 : La place de la Nation est maintenant totalement évacuée, signale notre journaliste Sébastien Thomas.

13h56 : Le proviseur adjoint du lycée Elisa Lemonnier a été blessé par un jet d'extincteur ce matin, lors du blocus de son lycée. Dans un communiqué, l'Académie de Paris indique qu'une plainte a été déposée. "Les blocages ne constituent pas un mode d’action légitime. Ils mettent en danger les personnels et les élèves de l'établissement", regrette le recteur.

13h48 : @anonyme : Malgré quelques heurts, filmés par mon confrère Sébastien Thomas, la manifestation est en train de se terminer place de la Nation. Huit personnes ont été interpellées, selon la préfecture de police.

13h46 : Bonjour. Pouvez-vous me dire où en est la manifestation des lycéens à Paris ? Merci

13h04 : Voici les articles les plus consultés sur notre site en ce moment :

Notre direct sur la manifestation mouvementée de lycéens à Paris.

La découverte de sept exoplanètes de la taille de la Terre autour d'une même étoile.

Notre article sur la France de Jean-Luc Mélenchon.

13h04 : @jeannine : Bonjour. Je n'ai malheureusement pas la liste complète des seize lycées totalement bloqués annoncés par le rectorat. Les lycées Voltaire, Racine et Bergson figurent dans cette liste. Douze autres établissements sont perturbés.

12h55 : Svp quels lycées sont bloqués sur Paris ? Merci.

12h28 : Le calme est en train de revenir place de la Nation à Paris, où se tenait une manifestation non autorisée pour Théo. La circulation a repris sur une partie de la place.

12h12 : Les heurts se poursuivent place de la Nation. Voici quelques photos postées par des journalistes sur place :

11h46 : Environ un millier de manifestants sont réunis sur la place de la Nation à Paris, selon le journaliste de franceinfo sur place. Le rassemblement tourne à l'affrontement. Sur l'avenue Philippe-Auguste, un groupe habillé de noir et cagoulé a provoqué la police. Les forces de l'ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

11h31 : Dans l'académie de Paris, 16 lycées au total sont complètement bloqués, a indiqué le rectorat à franceinfo. Douze autres lycées sont partièlement bloqués sur les 103 que compte l'académie.

11h27 : Merci de me le signaler @anonyme. En effet, environ 300 lycéens, d'après Midi-Libre, manifestent à Montpellier contre les violences policières. "Une douzaine de camions de CRS" est sur place, d'après France Bleu Hérault.

11h27 : Un rassemblement lycéen a lieu en ce moment à Montpellier. Déploiement de CRS vers l'Esplanade / Place de la Comédie

11h27 : Peut être serait il bon de réapprendre à nos jeunes ce que dialoguer veut dire, et qu'en aucun cas on ne parle en mettant le feu...et en saccageant....Mais les adultes dont certains syndicalistes devraient commencer par donner l'exemple. ..

11h27 : Et le mouvement naitra de ces cendres!! Allez les jeunes!

11h27 : Ce n'est pas pour Théo ces manifestations, c'est uniquement pour foutre le bazar et ne pas aller en cours.

11h27 : Merci les jeunes!

11h27 : Dans les commentaires, cette action des lycéens parisiens vous divise. Si certains soutiennent les blocages, d'autres préconisent le dialogue.

11h26 : Les étudiants des lycées parisiens sont maintenant réunis sur la place de la Nation pour protester contre les violences policières. Ils sont déjà plusieurs centaines, d'après un journaliste sur place.

11h26 : Voici quelques images des blocages qui ont touché ce matin dix lycées parisiens. Des échauffourées ont notamment éclaté devant le lycée Voltaire :





(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

11h26 : Devant les lycées parisiens, la police commence à intervenir contre les blocages. Un journaliste du magazine L'Etudiant montre que les forces de l'ordre sont arrivées devant le lycée Voltaire.

11h25 : Le mouvement des lycéens parisiens dégénère, devant le lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement parisien. Une journaliste de France Inter indique sur Twitter que des poubelles sont brûlées devant l'établissement. Un autre journaliste présent sur place ajoute que la route qui passe devant le lycée est bloquée.

11h25 : Dix lycées parisiens sont bloqués ce matin en raison d'un mouvement de soutien à Théo, jeune homme qui aurait été violé par un policier lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, indique le rectorat de Paris à franceinfo. La situation "évolue rapidement", explique le rectorat qui s'attend à ce que davantage d'établissements soient touchés par le mouvement. Les entrées de ces dix lycées sont fermées, par conséquent, aucun cours n'est assuré.

11h25 : Comme nous l'évoquions plus tôt dans ce direct, plusieurs lycées parisiens sont actuellement bloqués pour dénoncer les violences policières. Un internaute signale sur Twitter que le lycée Turgot, situé dans le 3e arrondissement de la capitale, en fait partie. Des dizaines de poubelles sont placées devant ses portes.

Vous êtes à nouveau en ligne