Affaire Théo : nouvelles violences urbaines

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février, les violences urbaines se sont propagées hors de la Seine-Saint-Denis.

Argenteuil (Val-d'Oise), ce lundi 13 février au matin. Les traces de la veille sont encore visibles. Un véhicule incendié, un Abribus attaqué. En fin d'après-midi, dimanche 12 févier, une cinquantaine de jeunes s'étaient donné rendez-vous, officiellement en soutien au jeune Théo. Mais cocktails Molotov à la main, ils étaient rassemblés pour en découdre. "Il y a des jeunes qui essayaient de faire tomber le camion", témoigne un homme.

Un bus caillassé

Autre cible, un bus, dont les vitres ont volé en éclat. Vers 17h30, dimanche, un vidéaste amateur filme la scène. On entend le bruit des projectiles jetés sur le véhicule. Aucun passager dans le bus, mais le chauffeur a lui reçu un pavé en pleine tête. Il est sorti de l'hôpital ce lundi matin. Selon certains jeunes du quartier, ces petits groupes en colère après le viol présumé de Théo, n'avaient pas d'autre moyen de se faire entendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne