Affaire Théo : nouveaux affrontements en banlieues parisiennes

Cette vidéo n'est plus disponible

Suite à l'interpellation violente de Théo, jeune homme d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le ministre de l'Intérieur Bruno le Roux a appelé au calme. De nouveaux affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu en banlieue parisienne, dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février.

Voici les traces encore visibles d'une soirée marquée par des scènes de violences, à Argenteuil (Val-d'Oise), dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février. Ici, une camionnette incendiée. Un bus a également été caillassé et du mobilier urbain dégradé. Dimanche, vers 17h30, une cinquantaine de personnes se regroupent près de la dalle d'Argenteuil. Selon la préfecture, ils semblent vouloir en découdre avec les forces de l'ordre. Onze personnes ont été arrêtées.

De vives tensions depuis l'interpellation de Théo

Dans l'Essonne, aux Ulis, le commissariat a été pris pour cible à deux reprises, dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février. Les tensions entre jeunes et forces de l'ordre sont vives depuis l'interpellation du jeune Théo à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 2 février dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne