Ariège : Olivier Corel, "l'émir blanc", placé en garde à vue

(Olivier Corel, dit "l'émir blanc", a été perquisitionné ce mardi © MaxPPP)

Les enquêteurs de la DGSI, appuyés par 70 gendarmes et deux hélicoptères, ont mené mardi matin une perquisition administrative chez Olivier Corel, à Artigat (Ariège). Cet imam autoproclamé est considéré comme le mentor de plusieurs djihadistes toulousains dont Mohamed Merah. Il a été placé en garde à vue en fin d'après-midi pour détention illégale d'un fusil de chasse.

Les enquêteurs de la DGSI, appuyés par 70 gendarmes et deux hélicoptères, ont mené mardi une perquisition administrative, à Artigat en Ariège, chez Olivier Corel, un imam français d'origine syrienne surnommé "l'émir blanc", mais aussi dans d'autres maisons du village. Ces opérations, conduites dans le cadre de l'état d'urgence, ne sont pas liées à l'enquête sur les attentats. Olivier Corel a finalement été placé en garde à vue fin d'après-midi pour détention illégale d'un fusil de chasse.

Olivier Corel, imam salafiste aujourd'hui âgé de 69 ans, est considéré depuis des années comme le mentor de plusieurs djihadistes toulousains - Mohamed Merah l'avait fréquenté, tout comme les frères Clain partis en Syrie... Fabien Clain a été formellement identifié comme le lecteur du message de revendication audio de Daech, après les attentats de Paris et Saint-Denis le 13 novembre. Olivier Corel avait été interpellé récemment dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Merah, avant d'être remis en liberté.

Vous êtes à nouveau en ligne