Agressions dans un TER à Cannes : sept personnes ont été interpellées

Un TER en gare de Ranguin, à Cannes, le 6 novembre 2016.
Un TER en gare de Ranguin, à Cannes, le 6 novembre 2016. (MAXPPP)

Des passagers d'un TER en direction de Grasse avaient été agressés en gare de Cannes, samedi 5 novembre. Sept adolescents ont été interpellés, mercredi.

La police des Alpes-Maritimes annonce mercredi 9 novembre, via son compte Twitter, avoir arrêté sept personnes dans la matinée, dans le cadre de l'enquête sur l'agressions de passagers d'un TER le samedi 5 novembre. Il s'agit de sept adolescents, âgés de 14 à 17 ans, d'après France Bleu Azur.

Le maire LR de Cannes, David Lisnard, a félicité, dans communiqué, le travail des enquêteurs, tout en précisant que "les individus interpellés ont été identifiés en un temps très rapide grâce à la vidéosurveillance de la ville de Cannes et aux renseignements fournis par les policiers municipaux, qui connaissent bien le terrain."

Les victimes avaient été frappées, insultées, et visées par des gaz lacrymogènes. Parti de Vintimille, en direction de Grasse, le train se trouvait en gare de Cannes-Ranguin quand un groupe d'individus est monté à bord vers 18h30. Armés d'une bombe lacrymogène, ils ont visé des passagers, les ont également frappés et insultés, avant de prendre la fuite. Trois voyageurs avaient été conduits à l'hôpital, légèrement blessés. Une plainte a été déposée.

Vous êtes à nouveau en ligne