Francis Dorffer, auteur d'une prise d'otages en prison, a été placé en quartier disciplinaire

La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) au lendemain d\'une prise d\'otages, le 12 juin 2019.
La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) au lendemain d'une prise d'otages, le 12 juin 2019. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Le 11 juin, ce détenu avait séquestré deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) pour demander son transfert dans un autre établissement.

Il avait pris en otage durant cinq heures deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), mardi 11 juin. Francis Dorffer a été condamné, lundi 17 juin, à une sanction disciplinaire de 30 jours en  quartier disciplinaire, indique une source proche du dossier à franceinfo. Il est détenu à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) depuis le 13 juin et sera donc en quartier disciplinaire jusqu'au 12 juillet. Il y est privé d'activités, de cantine (possibilité d'acheter des produits de la vie courante) et de téléphone. Sa cellule est composée d'une table en acier fixée au sol, d'un matelas, de WC et d'un évier encastré.

Lors de la commission, "il est apparu calme", précise la même source. Celui qui est surnommé le "champion de la prise d'otages carcérale" a expliqué avoir prémédité son geste. "Je savais que j'allais le faire ce jour-là", a-t-il dit. Il voulait obtenir son transfert dans un autre établissement pénitentiaire et a affirmé que la prise d'otages aurait pu être évitée "car il avait envoyé trois courriers à l'administration pénitentiaire".

Outre cette procédure administrative, Francis Dorffer doit encore être jugé dans le cadre judiciaire. Il a en effet été mis en examen quelques jours après les faits pour "séquestration d'otages pour obtenir l'exécution d'un ordre ou d'une condition", avait indiqué Carole Etienne, procureure de la République de Caen.

Vous êtes à nouveau en ligne