Professeur juif agressé à Marseille : ouverture du procès du lycéen islamiste, l'assaillant présumé

FRANCE 2

C'est le début à Paris de cet étudiant radicalisé qui avait attaqué à la machette un enseignant juif. C'était l'an passé à Marseille (Bouches-du-Rhône).

C'était le 11 janvier 2016 à Marseille (Bouches-du-Rhône), Benjamin Amsellem, ici à l'image, vient d'échapper à une attaque à la machette. L'agression a eu lieu en pleine rue. Professeur dans une école juive, il portait la kippa et a pu se défendre grâce à un livre religieux qu'il portait à la main. Une Torah avec laquelle il a évité les coups de son agresseur jugé ce mercredi 1er mars par le tribunal pour enfants, la victime espère des explications.

Il encourt jusqu'à 20 ans de prison

Mineur au moment des faits, l'agresseur soupçonné d'être radicalisé avait été arrêté à une station de métro quelques minutes après l'attaque. Selon son avocat, il a agi seul et plaide aujourd'hui le mea culpa. "Il a pris conscience aujourd'hui de la gravité de ses gestes", assure Maître Merabi Murgulia, avocat de l'accusé. Son procès se tient jusqu'à demain à Paris, il encourt jusqu'à 20 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne