Agression antisémite à Marseille : quelles poursuites ?

FRANCE 3

L'adolescent qui a agressé un professeur en raison de sa judéité a été transféré à la section antiterroriste à Paris.

Lundi 11 janvier, un enseignant juif a été agressé à Marseille par un adolescent qui dit avoir agi au nom du groupe Etat islamique. Ce mardi, il a été transféré à la section antiterroriste à Paris. "Cet adolescent, qui aura tout juste 16 ans dans une semaine, a vraisemblablement été considéré comme responsable de ses actes. De source policière, un psychiatre l'aurait examiné durant sa garde à vue à Marseille et l'aurait considéré comme étant sain d'esprit, bien que souffrant d'un dédoublement de personnalité", note la journaliste Nathalie Perez. 

Mise en examen

Cet adolescent est donc considéré comme un justiciable comme les autres. Le 13 janvier, "il sera présenté à un juge antiterroriste qui va lui signifier sa mise en examen. Il devrait être incarcéré dans un quartier pour mineur en région parisienne, en attendant son procès pour tentative d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste. La peine encourue est la perpétuité, mais du fait de son jeune âge, et si les juges retiennent l'excuse de minorité, il pourrait encourir jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle", souligne la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne