Agression antisémite à Livry-Gargan : "Ils m'ont tapé dessus sans arrêt"

(MAXPPP)

L'homme de confession juive agressé, séquestré et volé chez lui, vendredi, avec sa femme et son fils, a raconté les faits, lundi, sur franceinfo.

"Ils m'ont tapé dessus, sans arrêt, sans arrêt, sans arrêt", a raconté à franceinfo lundi 11 septembre, Roger Pinto, ce militant associatif juif agressé en fin de semaine dernière, avec son fils de 41 ans et sa femme de 72 ans. Ils ont été séquestrés et violentés vendredi 8 septembre, chez eux à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis par trois malfaiteurs armés d'un couteau et d'un tournevis.

J'ai entendu des cris dans la cuisine. Quand je suis descendu, ils m'ont tapé dessus et m'ont assommé." Roger Pinto, militant associatif juif agressé chez lui.
--'--
--'--

Pour ce père de famille de 84 ans, il n'y a pas de doute : il s'agit bien d'une agression antisémite. Après avoir reçu plusieurs coups, Roger Pinto raconte que les agresseurs ont "commencé à nous tarabuster : 'Vous êtes juifs, vous avez de l'argent. Où cachez-vous cet argent ?'".

"Ma femme a été battue à coups de pied." Roger Pinto, militant associatif juif agressé chez lui.
--'--
--'--

"Ils ont pris les cartes bleues, les bijoux, tout", poursuit Roger Pinto. Le père de famille envisage de déménager "parce que [sa] femme vit très mal l'agression dont elle a été victime". Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour "séquestration, vol et extorsion en réunion avec violences et en raison de la religion des victimes".