VIDEO. Sivens : colère et incompréhension des habitants à Gaillac

France 2

Les affrontements des manifestants contre le barrage de Sivens avec les forces de l’ordre ont causé des dégâts. Mais le calme est revenu dimanche dans la nuit.

Gaillac, qui se situe à proximité du site du projet controversé de barrage de Sivens, a connu des violences jamais vues dans cette petite ville, après la mort dans la nuit de samedi à dimanche, d’un jeune manifestant. Une équipe de France 2 fait le point .
 
Le monument aux morts a été tagué. Cela n’était jamais arrivé. " Je suis très en colère, parce que notre ville est une petite ville gentille, paisible, et il passe un amas de vandales et ils font cela, non ", s’exclame une habitante.
 
Drapeaux brûlés
 
La nuit a été calme mais auparavant, il y a eu des affrontements avec les forces de l’ordre. Les façades des banques ont été caillassées. Des drapeaux français ont été brûlés, ce qui a suscité la réprobation de la population. 
 
" Ce qui est scandaleux, c’est le mobilier urbain qui est dégradé, c’est les commerces ", dit Daniel Ribes, buraliste à Gaillac. " Nous, on a strictement rien demandé à personne, on travaille, on est en ville, on n’est pas concerné par l’irrigation de quoi que ce soit et quand on lit les slogans qui sont affichés sur les murs, cela n’a plus grand-chose à voir avec l’écologie ".
 
 
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne