VIDEO. L'Equateur accorde l'asile politique à Julian Assange

Francetv info

Le ministre équatorien des Affaires étrangères a annoncé jeudi que la demande du fondateur de WikiLeaks, réfugié depuis deux mois dans l'ambassade de Quito à Londres, est acceptée.

ASSANGE - Sa demande est acceptée. L'Equateur "a décidé d'accorder l'asile diplomatique" à Julian Assange, considérant notamment que le fondateur de WikiLeaks "n'aurait pas droit à un procès équitable" s'il était extradé aux Etats-Unis. L'annonce tant attendue a été faite par le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patiño, lors d'une conférence de presse, jeudi 16 août.

Julian Assange est accusé par la justice suédoise de viol et d'agression sexuelle. Depuis le 19 juin, il est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres, pour éviter son extradition vers la Suède. Le fondateur de WikiLeaks dit redouter d'être transféré dans un second temps aux Etats-Unis pour y répondre d'espionnage après la divulgation par son site de 250 000 télégrammes diplomatiques américains

Vous êtes à nouveau en ligne