Viande : la traçabilité par ADN

France 3

Pour assurer la traçabilité de la viande de "Fin Gras du Mézenc", les bovins subissent un prélèvement ADN.

Dans cette partie du Massif central, à 1 300 mètres d'altitude, on engraisse les bêtes avec un soin tout particulier. Pour garantir la traçabilité de la viande, une appellation d'origine a été créée avec un contrôle très spécial : chaque bovin reçoit une boucle à l'oreille. L'opération permet dans le même temps d'effectuer un prélèvement ADN. Chaque année, dans la zone de l'appellation, 1 200 bêtes subissent ce prélèvement ADN qui permet de les identifier tout au long de leur vie, et même après.

2 € de plus le kilo

À l'abattoir, à chaque fois qu'une bête arrive, on retrouve un document qui détaille son cheminement avec précision. En France, tous les bovins sont soumis à la traçabilité, mais seule cette appellation bénéficie pour l'heure du prélèvement ADN. Comptez 15 à 20 € par contrôle, mais le prix de vente permet d'amortir les surcouts : en moyenne 2 € de plus au kilo que du bœuf standard. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne