Viande de cheval : un grossiste néerlandais condamné à deux ans et demi de prison

Le grossiste de viande néerlandais Willy Selten arrive au tribunal de Bois-le-Duc (Pays-Bas), le 24 mars 2015.
Le grossiste de viande néerlandais Willy Selten arrive au tribunal de Bois-le-Duc (Pays-Bas), le 24 mars 2015. (MARTIJN BEEKMAN / ANP MAG / AFP)

Willy Selten a été reconnu coupable d'avoir "falsifié des factures, des étiquettes et des déclarations écrites" pour revendre de la viande de cheval.

L'affaire avait eu des répercussions dans toute l'Europe. Le grossiste néerlandais ayant vendu des milliers de kilos de viande de cheval étiquetée "pur bœuf" entre 2011 et 2013 a été condamné, mardi 7 avril, à deux ans et demi de prison par le tribunal de Bois-le-Duc (Pays-Bas). Willy Selten, 45 ans, a été reconnu coupable d'avoir, "en tant que directeur de deux sociétés, falsifié des factures, des étiquettes et des déclarations écrites, ainsi que d'avoir utilisé de faux documents pour le commerce de la viande", a indiqué le tribunal.

Le parquet avait requis, plus tôt dans la journée, une peine de cinq ans d'emprisonnement. Il lui reprochait notamment d'avoir "endommagé la réputation de l'industrie de la viande néerlandaise""Monsieur Selten était un véritable maître de la tromperie, selon le procureur. Il a trompé son personnel, les autorités de contrôle et les consommateurs, dont la confiance a été bafouée."

Une "erreur administrative", selon le grossiste

Willy Selten est notamment accusé d'avoir vendu, en tant que "pur bœuf", des milliers de tonnes de mélange cheval-bœuf. La viande de cheval étant moins chère que le bœuf, il a pu en tirer une "plus-value financière importante", a indiqué le parquet, ajoutant que la société de Willy Selten, basée à Oss, dans le sud des Pays-Bas, était à l'époque en difficultés financières. Cette société a depuis été déclarée en faillite.

Le grossiste en viande de 45 ans a, lui, assuré ne pas avoir été en faute. Il a reconnu avoir fourni de la viande de cheval à un client anglais, à sa demande, mais c'est à cause d'une "erreur administrative" que de la viande de cheval se serait retrouvée dans d'autres lots de viande.

La moitié de la viande écoulée à travers l'Europe

"Nous avons fait une erreur dans la tenue de livres de comptes", a affirmé Willy Selten aux juges. "Pendant vingt-cinq ans, chaque jour, chaque mois, chaque année, j'ai donné la priorité à la qualité de ma viande", a-t-il assuré, en larmes, dans une courte déclaration après les conclusions de son avocat.

Willy Selten avait été arrêté en mai 2013 pour la vente présumée de 300 tonnes de viande de cheval présentée comme du bœuf. Sa société avait déjà été impliquée dans un scandale, quand les autorités sanitaires néerlandaises avaient ordonné, en avril 2013, le rappel de 50 000 tonnes de viande vendues par sa société entre janvier 2011 et janvier 2013.

Étiquetée bœuf mais pouvant contenir du cheval, la viande avait été écoulée pour moitié aux Pays-Bas et l'autre moitié à travers l'Europe. Elle s'était notamment retrouvée dans des hamburgers au Portugal, selon les juges.

Vous êtes à nouveau en ligne