Carrefour, Intermarché et Findus s'engagent sur de la viande 100% française

Findus France a retiré des lasagnes, de la moussaka, ou encore du hachis parmentier susceptibles de contenir de la viande de cheval le 8 février 2013. Sept enseignes de la grande distribution ont fait de même deux jours après.
Findus France a retiré des lasagnes, de la moussaka, ou encore du hachis parmentier susceptibles de contenir de la viande de cheval le 8 février 2013. Sept enseignes de la grande distribution ont fait de même deux jours après. (MAXPPP)

C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, samedi, en marge du Salon de l'agriculture. 

Ils prennent les devants. Les géants de la distribution Carrefour et Intermarché ainsi que Findus se sont engagés à n'utiliser que de la viande française dans les plats préparés de leurs marques vendus en France. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, l'a annoncé samedi 23 février en marge du Salon de l'agriculture.

France 2

Ces engagements interviennent dans le cadre du scandale de la viande de cheval retrouvée dans de nombreux plats au boeuf, qui ont entraîné une crise de confiance à l'égard des plats préparés. Le groupe agroalimentaire Findus a été touché directement par cette affaire via son fournisseur Comigel.

La viande de porc aussi

François Hollande a lui-même affirmé au Salon de l'agriculture qu'il souhait, "à termes", un "étiquetage obligatoire" de la viande dans les plats cuisinés. Mais la France ne peut néanmoins pas obliger les industriels à retravailler leurs étiquettes. Seule une évolution de la législation européenne peut les y contraindre. 

Dans un communiqué, Carrefour a précisé que son engagement concernait également la viande de porc et se ferait via un étiquetage spécifique sur les produits. Pour les plats préparés frais, cette mesure sera appliquée "dès le mois de mars", a précisé le groupe. Pour les surgelés, la mise en oeuvre prendra effet "dans six mois".

Son concurrent Intermarché a de son côté indiqué le lancement à compter du mois de mars d'un étiquetage "Jean Rozé, Boeuf 100% français" sur ses plats cuisinés "pour rassurer les clients". Le Groupement des Mousquetaires précise que la viande bovine qu'il utilise provient de ses abattoirs de la Société Vitréenne d'Abattage (SVA Jean Rozé), implantée en France, qui travaille avec 17 000 éleveurs français.

Des lasagnes au cheval en Italie

Ces annonces interviennent alors que le scandale de la viande de cheval s'étend à un nouveau pays : l'Italie. De la viande de cheval y a été trouvée pour la première fois dans une plat de lasagnes à la bolognaise. Comble de cette découverte : elles ont été fabriquées à San Giovanni in Persiceto, précisément dans la région de Bologne.

Le fabriquant, l'entreprise italienne Primia, a retiré le produit de la vente, tandis que six tonnes de viande hachée et 2 400 confections de "lasagnes à la bolognaise" ont été mises sous séquestre.

Vous êtes à nouveau en ligne