Un prédateur sexuel présumé en garde à vue : les précisions de Peggy Mauer

FRANCE 3

Un assistant éducatif au chômage, qui a longtemps travaillé dans les écoles parisiennes, a été arrêté vendredi 10 avril à Paris. Soupçonné d'avoir commis plusieurs viols sur des adolescentes, il est actuellement entendu dans les locaux de la PJ.

Une nouvelle affaire de pédophilie. Un assistant éducatif au chômage, qui a longtemps travaillé dans des établissements parisiens, a été interpellé vendredi 10 avril. Il est soupçonné "d'avoir commis pas moins de huit viols et agressions sexuelles depuis le début du mois de mars", explique Peggy Mauer.
"Le dernier viol remonte à vendredi 10 avril. Il s'est produit dans le 9e arrondissement de Paris. La victime : une adolescente de douze ans. C'est l'âge de la grande majorité de ces victimes puisque l'homme avait pris l'habitude de s'attaquer à de jeunes collégiennes avec un mode opératoire absolument glaçant", assure la journaliste de France 3, avant d'ajouter que le suspect "repérait ses proies à la sortie des collèges, les suivait jusqu'à leur immeuble et sous la menace d'un couteau, les entraînait au dernier étage de ces immeubles afin de les agresser".

La garde à vue prolongée

"Les policiers étaient sur sa piste depuis plusieurs semaines. Il est toujours interrogé ce samedi dans les bureaux de la Bridage des mineurs. Sa garde à vue a été prolongée avant une probable mise en examen", indique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne