L'enquête sur la mort de Robert Boulin rouverte

FRANCE 3

36 ans après la mort du ministre du Travail, le parquet de Versailles rouvre le dossier. Une première victoire pour la famille de l'homme politique.

C'est l'un des mystères de la Ve République. Le 30 octobre 1979, le corps de Robert Boulin est retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet (Yvelines). Le ministre du Travail s'est-il suicidé parce qu'il était mis en cause dans une affaire immobilière ? Ou a-t-il été assassiné parce qu'il avait des informations concernant un financement politique occulte ?

36 ans après, la justice rouvre l'enquête. La famille du ministre est satisfaite, elle qui n'a jamais cru à la thèse officielle. "C'est une affaire d'Etat. (...) Il ne faut pas qu'on puisse connaître la boîte de Pandore de la Ve République", déclare à France 3 sa fille Fabienne Boulin-Burgeat.

Un témoignage clé

Dans ce dossier, il y a des incohérences. Robert Boulin se serait donné la mort en prenant des barbituriques; pourquoi alors l'a-t-on retrouvé le visage tuméfié, comme après une bagarre ?

C'est grâce à un témoin que l'enquête est relancée. L'homme aurait vu Robert Boulin dans sa voiture avec deux autres personnes juste avant sa mort. Un juge d'instruction est saisi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne