VIDEO. Climat : À New York, les bâtiments devront se mettre au vert

BRUT

Le 18 avril, le conseil municipal de New York a ratifié le Climate Mobilization Act. Le texte prévoit des mesures radicales pour réduire l’impact énergétique de la ville.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Grosse Pomme se verdit. New York vient d'adopter un ensemble de lois ambitieuses pour réduire son impact climatique : le Climate Mobilization Act. Les 50 000 plus gros bâtiments de la ville devront réduire leurs émissions de 40 % d'ici 2030 et de 80 % d'ici 2050. Ainsi, les toits des immeubles neufs ou récents devraient être recouverts de plantes, de panneaux solaires ou encore de mini-éoliennes. Pour Costa Constantinides, le conseiller municipal new-yorkais, "il s'agit du plus important effort de réduction de carbone jamais proposé par une ville.

Un texte salué 

À New York, les immeubles sont responsables de 70 % des gaz à effet de serre. "Cette législation changera radicalement l'empreinte énergétique de l'environnement urbain et sera payant sur le long terme", assure l'architecte Timur Dogan.

Ce texte municipal fait écho au Green New deal, un vaste plan d'investissement mêlant transition énergétique et justice sociale. Plusieurs démocrates tentent de faire adopter ce programme national, parmi lesquels Alexandria Ocasio-Cortez. La représentante a d'ailleurs salué le Climate Mobilization Act sur Tweeter : "Aucun mot ne peut décrire à quel point je suis fière des citoyens et des élus à l'origine de l'adoption de ces lois par le conseil municipal de New York."

Vous êtes à nouveau en ligne