Tristane Banon poursuivra son combat judiciaire même si le parquet de Paris classait l'enquête en cours

Tristane Banon invitée à l\'émission \"Le Grand Journal\" sur Canal+
Tristane Banon invitée à l'émission "Le Grand Journal" sur Canal+ (AFP PHOTO / JOEL SAGET)

Tristane Banon qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'avoir tenté de la violer, a accordé lundi sa première interview télévisée à Canal+ au lendemain de celle de DSK à TF1.Tristane Banon, l'a prévenu qu'elle poursuivrait son combat judiciaire même si le parquet de Paris classait l'enquête en cours.

Tristane Banon qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'avoir tenté de la violer, a accordé lundi sa première interview télévisée à Canal+ au lendemain de celle de DSK à TF1.

Tristane Banon, l'a prévenu qu'elle poursuivrait son combat judiciaire même si le parquet de Paris classait l'enquête en cours.

Une telle initiative entraînerait automatiquement la désignation d'un juge d'instruction.

La veille, Dominique Strauss-Kahn, ancien favori de la présidentielle, invité au journal de 20h sur TF1, avait nié devant 13 millions de téléspectateurs toute tentative de viol, "une version imaginaire, une version calomnieuse", selon lui, de leur rencontre en février 2003 dans un appartement parisien.

"Pourquoi on ne nous croit jamais? Qu'est ce que j'ai à gagner à tout çà? Pourquoi j'en voudrais à M. Dominique Strauss-Kahn ?", a rétorqué Tristane Banon, 32 ans, invitée lundi du Grand journal sur Canal+.

A lire aussi

>>