Eurozapping : la Pologne tient tête à Israël, Assange reste cloîtré à Londres

France 3

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision ce mardi 6 février.

Une loi controversée sur la Shoah adoptée en Pologne ce mardi. Évoquer Auschwitz en parlant d'un camp de concentration polonais sera passible de trois ans de prison. Cette loi choque les rescapés et les juifs du monde entier. Le président polonais se laisse une porte de sortie en demandant au tribunal constitutionnel de valider la loi ou de la modifier. Un moyen d'apaiser les tensions avec Israël et les États-Unis.

Julian Assange reste dans l'ambassade de l'Équateur à Londres. Depuis que la Suède a renoncé à le poursuivre pour viol, il a demandé sa libération, mais son mandat d'arrêt vient d'être maintenu. Julian Assange risque aux États-Unis la peine de mort pour avoir divulgué des milliers de documents secrets sur son site Wikileaks.

Les suffragettes et Klimt célébrés

Le Royaume-Uni fête les 100 ans des suffragettes. Plus d'un millier d'entre elles ont été emprisonnées, nourries de force après des grèves de la faim avant de pouvoir enfin déposer pour la première fois un bulletin dans l'urne. En 1918, seules les femmes de plus de 30 ans possédant des biens ont pu voter. Le droit de vote sera généralisé en 1928.

Vienne commémore les 100 ans de la mort de Gustav Klimt. "Klimt a ouvert les portes de l'art moderne", assure Baris Alakus, directeur de la villa Klimt. Une visite virtuelle est organisée par un musée de Vienne pour lui rendre hommage. Un voyage en 3D dans l'univers onirique de l'artiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne