Que reste-t-il de l'affaire du Carlton ?

France 2

Vendredi 12 juin, le tribunal correctionnel de Lille a relaxé la quasi-totalité des prévenus dans l'affaire du Carlton. France 2 fait le point.

Le tribunal correctionnel de Lille a rendu son jugement sur l'affaire dite du Carlton vendredi 12 juin. Dominique Strauss-Kahn, Dodo la Saumure... la quasi-totalité des prévenus a été relaxée. Accusé de proxénétisme aggravé, l'ancien patron du FMI avait l'air serein, ce vendredi matin, en quittant son domicile.

"Tout ça pour ça"

A l'annonce de sa relaxe, l'ancien patron du FMI a eu une seule réaction, à l'intention de ses proches : "Tout ça pour ça".

Pour ses avocats, c'est l'instruction à charge des juges qu'il faut dénoncer. "Nous savions que le débat contradictoire et public montrerait le vide total de ce dossier", a déclaré Maître Henri Leclerc au micro de France 2.

La grande surprise du procès reste la relaxe de Dodo la Saumure, le tenancier de maison close en Belgique. "Je ne pensais pas êter relaxé", a-t-il avoué. Le tribunal a estimé qu'il n'avait commis aucun délit sur le territoire français. Hormis René Kojfer, le chef des relations publiques du Carlton, condamné à un an de prison avec sursis, la quasi-totalité des prévenus a été relaxée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne