VIDEO. Affaire Le Scouarnec : un silence coupable ?

Le procès du chirurgien Joël Le Scouarnec va s'ouvrir. Accusé de viols et agressions sexuelles sur quatre mineures, il aurait fait près de 350 victimes. Comment a-t-il pu sévir jusque dans les hôpitaux ? Une enquête d'"Envoyé spécial".

C’est un procès hors normes qui va s’ouvrir les 13, 16 et 17 mars devant la cour d'assises de Charente-Maritime : une petite fille, en dénonçant son agresseur, a permis à la police d’arrêter un pédocriminel présumé qui aurait fait près de 350 victimes. Joël Le Scouarnec, ancien chirurgien de 69 ans, comparaît à Saintes pour viols et agressions sexuelles sur quatre mineures, le premier volet de cette affaire. 

Il aurait sévi durant des décennies

Le deuxième volet, pour laquelle l'instruction est toujours en cours, émane des récits trouvés dans les carnets de Joël Le Scouarnec au cours de la première enquête. Il y raconte froidement ses agressions présumées. Profitant de son statut de médecin, il aurait fait passer certains de ses abus sexuels pour des actes médicaux. Il s'en serait pris aux enfants alors qu'ils étaient inconscients, sous anesthésie ou endormis. Comment a-t-il pu sévir pendant des décennies jusque dans les hôpitaux ? 

Une enquête de Laura Aguirre de Carcer, Swanny Thiébaut et Marielle Krouk diffusée dans "Envoyé spécial" le 12 mars 2020.  

Vous êtes à nouveau en ligne