VIDEO. "C'est pas maintenant qu'on va baisser les bras" : dix-sept ans après la disparition d'Estelle Mouzin, son père continue de se battre pour obtenir des réponses

FRANCE 2

Dix-sept ans après la disparition d’Estelle Mouzin, son père continue de se battre pour obtenir des réponses. Il a accepté de revenir sur les derniers éléments de l'enquête. Des traces d'ADN ont été retrouvées dans l'ancienne maison de la sœur de Michel Fourniret.

Cela fait dix-sept ans qu'il attend et qu'il se bat pour obtenir des réponses. Le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003, a accepté, pour France 2, de revenir sur les derniers éléments de l'enquête qui ont conduit à la mise en examen de Michel Fourniret. "Maintenant, on a des coupables, c'est à peu près certain (Michel Fourniret et sa femme Monique Olivier). Les éléments matériels permettent de dire que ce sont eux qui sont à l'origine de l'enlèvement et de la disparition d'Estelle", estime Eric Mouzin.

"Il veut me voir pour me manipuler"

Outre l'ADN retrouvé dans l'ancienne maison de la sœur de Michel Fourniret, l'alibi du tueur en série ne tient pas. Pourtant, il se refuse à avouer. Et le temps est compté pour retrouver le corps de la jeune fille. La santé de l'accusé, âgé de 78 ans, se dégrade. "La juge m'a dit : 'Oui, son état de santé se dégrade'", ajoute le père. Le temps presse donc pour découvrir le corps d'Estelle. Le vieil homme a d'ailleurs tenté d'entrer en contact avec Eric Mouzin. Celui-ci n'est toutefois pas dupe : "Il veut me voir pour me manipuler." En dépit de ces difficultés, le père d’Estelle continue à se battre. "C'est pas maintenant qu'on va baisser les bras"

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne