Murielle Bolle : les raisons de sa mise en examen

FRANCE 3

Murielle Bolle a été mise en examen jeudi 29 juin au soir. Nathalie Perez, envoyée spéciale à Dijon (Côte-d’Or) vous explique pourquoi.

La mise en examen de Murielle Bolle repose sur deux témoignages, explique la journaliste Nathalie Perez, en direct de Dijon (Côte-d’Or) : "Deux témoignages ont fait basculer l’accusation vers la mise en examen de Murielle Bolle. D’abord celui d’un cousin éloigné de Murielle Bolle, qui est allé déposer son témoignage chez les gendarmes il y a 15 jours. Il affirme que l’adolescente de l’époque avait été violemment frappée par ses proches après avoir accusé Bernard Laroche, ce qui expliquerait selon lui pourquoi elle serait revenue sur ses aveux".

"Ni aveux, ni preuves formelles"

Mais le témoignage du cousin n’est pas le seul, poursuit la journaliste."Deuxième témoignage, celui de l’infirmière qui soignait la mère de Murielle Bolle, qui avait elle aussi remarqué des violences. Elle avait d’ailleurs fait une déposition chez les gendarmes pour signaler cette maltraitance. Ce sont donc des souvenirs vieux de 32 ans qui ont fait mettre en examen Murielle Bolle. Pour elle, comme pour les époux Jacob, il n’y a ni aveux, ni preuves formelles".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne