Affaire Grégory : statu quo au terme de la confrontation

Le rendez-vous était particulièrement attendu. 32 ans qu'ils ne s'étaient pas vus, mais la confrontation entre Murielle Bolle et son cousin a tourné court. Chacun a maintenu sa version. Le point avec France 3.

C'était une confrontation très attendue. En début d'après-midi ce vendredi 28 juillet, Murielle Bolle a quitté sa prison pour se rendre devant le juge d'instruction à la Cour d'appel de Dijon. Son cousin est arrivé quelques minutes plus tard. Mais rien n'est sorti de ces trois heures d'auditions. Les versions sont restées contradictoires.
Il y a plus de 30 ans, Murielle Bolle avait livré un témoignage décisif dans l'affaire du petit Grégory. Elle affirmait avoir vu son beau-frère Bernard Laroche enlever le petit garçon, avant de se rétracter le lendemain.

Un témoignage recevable

Pour son cousin, ce revirement a une explication. À l'époque, elle aurait été battue par sa famille pour retirer son témoignage. Les avocats de Murielle Bolle mettent en doute son témoignage. Mais ce n'est pas l'avis du procureur général de Dijon qui pense au contraire que ce témoignage tardif est recevable. De nouvelles investigations ont été demandées. Murielle Bolle espère maintenant sortir de prison. La justice examinera sa demande de remise en liberté vendredi prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne