Voir la vidéo
FRANCE 3

Affaire Grégory : Marcel Jacob va être entendu par la juge d'instruction

Nouvelle audition ce lundi 4 décembre au matin de Marcel Jacob devant la juge d'instruction en charge de l'affaire du petit Grégory. Âgé de 72 ans, le grand-oncle du petit garçon est mis en examen depuis la mi-juin pour enlèvement et séquestration. 

Marcel Jacob est arrivé ce lundi 4 décembre au matin au Palais de justice de Dijon (Côte-d'Or), le visage recouvert d'une capuche et accompagné de ses deux avocats. C'est la première fois depuis sa mise en examen que le septuagénaire est interrogé sur le fond par la juge chargée de l'affaire. Depuis la relance de l'enquête sur la mort du petit Grégory en juin dernier, Marcel Jacob et son épouse Jacqueline sont suspectés d'être les mystérieux corbeaux de l'affaire, ainsi que d'être impliqués dans l'enlèvement et la mort de Grégory.

Mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de meurtre

Une thèse réfutée par l'avocat de Jacqueline Jacob, qui, il y a 15 jours, rappelait l'emploi du temps du couple le jour du meurtre : "Le 16 octobre 1984, ils sont au travail, de 14h30 à 21h. De 14h30 à 21h, ils sont à une réunion syndicale, c'est prouvé. De 17h à 21h, ils sont au travail, c'est prouvé aussi", a martelé Maître Frédéric Berna. Mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de meurtre, les époux Jacob ont été placés sous strict contrôle judiciaire, avec l'obligation de résider séparément, loin de leur domicile d'Aumontzey, dans les Vosges. Fin novembre, la justice a autorisé Jacqueline Jacob à rentrer chez elle. À l'issue de son audition, Marcel Jacob demandera de bénéficier d'une mesure similaire afin de pouvoir rejoindre son épouse.

Le JT
Les autres sujets du JT