Affaire Grégory : les parents demandent "que la chambre de l'instruction convoque à nouveau Murielle Bolle et les époux Jacob"

Marie-Christine Chastant-Morand répond aux questions des journalistes, à la sortie de la cour d\'appel de Dijon le 4 août 2017.
Marie-Christine Chastant-Morand répond aux questions des journalistes, à la sortie de la cour d'appel de Dijon le 4 août 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

"Rien n'entame la détermination" des parents du petit Grégory, "ni la confiance qu'ils ont dans la justice", a souligné leur avocate, qui a eu Christine et Jean-Marie Villemin au téléphone.

Un des avocats des parents de Grégory Villemin, Marie-Christine Chastant-Morand, a demandé mercredi "que la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon convoque à nouveau Murielle Bolle et les époux Jacob", dont les mises en examen ont été levées dans l'enquête sur l'enlèvement et la mort de l'enfant en 1984.

"Rien n'entame la détermination" des parents du petit Grégory, "ni la confiance qu'ils ont dans la justice", a souligné l'avocate, qui a eu Christine et Jean-Marie Villemin au téléphone.

"La chambre de l'instruction a dit que la présidente n'avait pas le pouvoir juridique de procéder elle-même à la mise en examen. On est sur la forme, mais sinon tout le fond est intact. Les charges, les indices graves concordants, n'ont pas été remis en cause. L'enquête continue", a insisté l'avocate.