Affaire Grégory : les mises en examen de Murielle Bolle et des époux Jacob levées

FRANCE 3

La chambre d'instruction de Dijon (Côte-d'Or) a jugé qu'il y a eu une faute de procédure dans les mises en examen de juin 2017.

35 ans après la mort de Grégory Villemin, retrouvé noyé dans la Vologne, un an après la relance spectaculaire de l'affaire, celle-ci semble de nouveau aboutir à une impasse. Ce mercredi 16 mai matin, la chambre d'instruction de Dijon a annulé toutes les mises en examen prononcées l'an dernier à l'encontre de Murielle Bolle et des époux Jacob.

"Le fiasco continue"

"La chambre d'instruction reprend ce que nous crions depuis quelques mois, à savoir que Murielle Bolle est innocente. Et que ni de près ni de loin elle n'est concernée par l'enlèvement et le meurtre du petit Grégory", affirme Me Christophe Ballotin, avocat de Murielle Bolle. "Le fiasco continue. J'avais dit en juin 2017 que les mises en examens par la présidente de la chambre d'instruction de Dijon étaient irrégulières", a réagi Me Gérard Welzer, avocat de la famille Laroche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne