Affaire Grégory : la mort du juge Lambert va peser sur la suite

France 2

Le juge Lambert, retrouvé mort mardi 11 juillet, avait été très critiqué pour sa gestion de l'affaire Grégory.

C'était son premier poste. Il sortait tout droit de l'école nationale de la magistrature. Il avait à peine 28 ans quand il est arrivé à Épinal. Dans son livre intitulé Le petit juge, rappelle Dominique Verdeilhan, responsable du service Justice de France 2, il relatait la phrase prononcée par un de ses supérieurs hiérarchiques : "Les Vosges, c'est un département tranquille où il ne se passe jamais rien". Quatre ans plus tard c'est l'affaire Grégory.

Cette affaire le hantait

Depuis, Jean-Michel Lambert incarnait malgré lui cette catastrophe judiciaire. Quand on le rencontrait, il vous disait dans un premier temps qu'il ne voulait plus parler de cette affaire et puis dans un second temps on sentait qu'elle le hantait encore. Peu de magistrats ont ainsi leur nom attaché à un dossier. Cette disparition va désormais peser sur la suite de l'instruction à Dijon, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne