Val-d'Oise : rebondissement dans l'affaire Adama Traoré

France 2

Une nouvelle expertise confirme la mort d'Adama Traoré par asphyxie aigüe. Le drame a eu lieu en juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise lors de son interpellation par des gendarmes.

Depuis juillet 2016, la famille et les proches d'Adama Traoré ne cessent de réclamer justice, persuadés que l'homme de 24 ans est mort des suites d'une interpellation trop musclée. Les résultats de la contre-expertise qu'ils ont réclamée pourraient bien leur donner raison. Dans leur rapport, les médecins certifient que "la mort d'Adama Traoré est secondaire à un état asphyxique aigu, lié à la décompensation" à l'occasion d'un effort et de stress.

Adama Traoré pas malade

Autrement dit, même si la cause de l'asphyxie reste à établir, cela pourrait confirmer qu'il est mort de suites d'une compression thoracique. Il avait été maintenu au sol dans un fourgon sous le poids de trois gendarmes. Par ailleurs, la contre-expertise contredit la thèse de l'ancien procureur de Pontoise. Il avait à l'époque avancé la possibilité d'une infection très grave développée par Adama Traoré bien avant son arrestation. Les gendarmes pourraient prochainement être entendus par les juges du tribunal de grande instance de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne