Adama Traoré : la marche a rassemblé environ 2 700 personnes, selon les gendarmes

La sœur d\'Adama Traoré, Assa Traoré, tient une conférence de presse avant le départ de la marche en l\'honneur de son frère, le 18 juillet 2020 à Beaumont-sur-Oise (Val-d\'Oise).
La sœur d'Adama Traoré, Assa Traoré, tient une conférence de presse avant le départ de la marche en l'honneur de son frère, le 18 juillet 2020 à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). (MAXPPP)

Quatre ans après la mort d'Adama Traoré, ses proches ont organisé samedi après-midi une marche avec des militants écologistes.

Le rendez-vous a été donné à Beaumont-sur-Oise, petite ville du Val-d'Oise à une quarantaine de kilomètres de Paris, où est mort Adama Traoré, le 19 juillet 2016. Quatre ans après la mort de ce jeune homme noir, lors d'une interpellation par des gendarmes, une marche a été organisée par ses proches, samedi 18 juillet, pour la première fois avec des militants écologistes, dans un contexte de mobilisations contre les violences policières, les inégalités et le racisme. Le cortège, avec port du masque obligatoire, a rassemblé environ 2 700 personnes, selon les gendarmes

 "On ne fait plus confiance à la justice". La sœur d'Adama Traoré, Assa Traoré, s'est exprimée lors d'une conférence de presse devant la mairie de Persan dans le Val-d'Oise, avant le départ de la marche. "Nous demandons la mise en examen des gendarmes, nous demandons un procès public", a-t-elle martelé alors que les gendarmes ont été placés sous le statut de témoin assisté. Assa Traoré demande la requalification des faits en "homicide volontaire" et la récusation d'une juge d'instruction chargée de l'enquête. Si elle n'est pas récusée, le collectif La Vérité pour Adama organisera un "rassemblement immense" devant le tribunal de Paris en septembre. 

 Convergence des luttes et festival. La manifestation découle de l'appel, commun et inédit, du Comité Adama et Alternatiba, l'une des principales organisations du mouvement pour le climat. Parce qu'ils partagent les "mêmes combats", cette "mobilisation commune" sera l'occasion "de renforcer une alliance importante pour la construction d'une écologie populaire, aux côtés des populations en première ligne des injustices et de la pollution", a affirmé dans un communiqué Elodie Nace, porte-parole d'Alternatiba. Cette quatrième édition se double aussi d'un festival avec des personnalités et artistes, dont les noms n'ont pas été dévoilés par les organisateurs.

 Un rebondissement dans l'enquête. Les juges d'instruction ont ordonné 14 nouvelles investigations dans l'enquête sur la mort d'Adama Traoré, a appris franceinfo vendredi auprès de sources concordantes. Elles s'ajoutent à deux récentes demandes d'actes et une nouvelle expertise médicale confiée à des médecins belges. "Il y a donc 17 demandes d'actes des juges d'instruction" depuis le rassemblement du 2 juin en soutien à la famille Traoré, relève son avocat, Yassine Bouzrou.

Vous êtes à nouveau en ligne