Deux nouveaux témoins entendus dans l’affaire Adama Traoré

France 3

Deux personnes ayant assisté à l’interpellation d’Adama Traoré vont être entendues par la justice. Cela pourrait permettre d’éclairer sur les conditions de la mort de cet homme dans le Val-d’Oise.

Des manifestations réclamant justice pour Adama Traoré ont une nouvelle fois eu lieu vendredi 5 juin, à Lille (Nord) et Caen (Calvados). Dans le même temps, la justice s’apprête à interroger deux nouvelles personnes début juillet. "Ils sont cruciaux pour la famille. Ils ont assisté à certains instants de l’interpellation d’Adam Traoré avant qu’il ne décède. En quatre ans d’enquête, ils n’avaient jamais été auditionnés par un juge", rapporte le journaliste Hugo Puffeney en direct du Palais de Justice de Paris.

Deux versions s’opposent

Dans cette affaire qui suscite les tensions en France, deux versions s’opposent depuis plusieurs années. "Il y a d’abord les expertises de la famille. Adama Traoré serait mort à cause de son interpellation, asphyxié par un plaquage ventral des gendarmes. Et puis, il y a les expertises judiciaires qui, elles, disculpent les gendarmes", rappelle Hugo Puffeney.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne